- Sous-Titre : Huîtres/Allen...

 

 

Prochainement, c'est à dire prochainement, je vais aller voir le film de woody Allen intitulé "Wonder Weel" je ne sais pas si ce vieux Monsieur à fait quelque chose de mal avec les filles, s'il gruge le fisc ou s'il a les ongles sales dailleurs j'écoute toujours le chanteur bertrand Cantat bref, je vais aller voir un spectacle.

C'est Heure Bleue qui m'a convaincu je me dois de renouveller l'essai voilà longtemps que je n'ai pas vu un des opus du woody, voilà une ou deux années nous étions ressortis d'un Almodovar avec la gueule d'un lapin ayant trouvé un trousseau de clés... absolument rien pigé, on avait perdu nos neuf euros et quelques et regardant autours de nous les autres étaient aux anges, navrant.

Ça me fait penser à tête désolée de Corine lorsque je gobe une huître, à la réflexion de Laurence lorsqu'avec Jean-Bernard on se goinfre avec un BBK de tricandilles à l'ail, toutes ces pénibles tu vois ce que je veux dire les mangeuses de carottes vichy celles qui acceptent de manger de la viande, des oeufs si c'est ultra cuit qui vomissent rien qu'à l'évocation d'un tartare... les difficiles. Attention je ne blâme personne je plains sincèrement ceux qu'on appelle difficile, il passent à côté de saveurs incroyables. J'en connais qui restent bloquées sur des idées de l'époque où elles avaient 12 - 15 ans "non, j'ai déjà essayé le foie gras frais vraiment, merci !" Pénible, faut préparer deux ou trois menus + les plans D, E parois F... pénible. *

Prochainement je vais voir "Wonder Weel", en sortant je prendrai un whisky... jusqu'à maintenant je n'ai jamais apprécié les films de woody Allen, le whisky pas plus que la filmographie de Almodovar. Et si j'évoluais et si j'avais le plaisir de me surprendre et d'apprécier, j'aurais l'air (un peu) moins con.

 

 

 

 

* Oui, alors je le sais ce n'est pas bien, j'ai féminisé le paragraphe "pénible" mais que veux-tu dans mon (large) entourage les individus qui laissent sur le bord de leur assiette moules/ail/gras/abats/chou/lardons/baba au rhum/oignons/frites ne sont pas des garçons. Je fais des généralités faciles, dis-tu ? bien sûr que des tonnes de femmes aiment les tripes et les pieds paquets, évidemment.

20180211_131725