Bleck attitude

26 septembre 2016

Premières impressions...

 

 

 - Sous-Titre : C'est à dire qu'il ne s'agit pas nos septièmes impressions...

 

Bon alors voilà un mois que nous sommes installés sur la bassin d'Arcachon, pardon sur le nord du bassin d'Arcachon, nous y sommes résidents à l'année, c'est une notion très différente que d'y être résident balnéaire, et je me dois d'être prudent et d'attendre deux ou trois hivers avant de me faire un avis plus réaliste.

Il y a 28 ans nous avons découvert ce coin grâce à deux semaines passée dans une petite maison de vacances située à côté de la halle municipale alors évidemment, les huîtres le vin en vrac de chez Mado la paella du marché le vendredi la jetée ou les quinconces l'église saint-Eloi et la villa gallo-romaine l'estran découvert à marée basse qui m'a tout de suite séduit le grand Crohot si proche les pistes cyclables et une animation toute familiale... on avait plus qu'aimé.

Alors on y est revenus régulièrement dans cet Andernos-les-Bains très souvent pour la journée mais également pour des fins de semaine mémorable en arrière saison ou ce délire avec des potes lors d'un ouiquend du 1er mai... ah oui, également il y a une quinzaine d'années ou pour la première fois j'ai chanté devant un vrai public sur le kiosque de la place de l'étoile, dans le cadre du festival de Jazz !

Mais c'était des vacances, aujourd'hui on y habite il y a eu le premier matin pluvieux "ah merde, où est-ce que je vais chercher le pain... dans quelle boulangerie ?" La découverte de tout, et ça c'est vachement bien il ne s'agit plus de choisir entre la terrasse des Tamaris ou celle du Bombay pour le petit café du matin ou du prix du glacier, non hier soir à 18 heures trente en rentrant de Lanton on ne s'est pas tapés 50 minutes de circulation on était quasiment chez nous !

Nous habitons un lottissement conventionnel nous sommes entourés de couples d'une quarentaine d'années travaillant qui sur place,  qui à Mérignac  ou à Cestas l'accueil à été cordial discret mais prévenant et attentif. Nous n'avons eu aucune mauvaise surprise avec la découverte de notre maison tout fonctionne parfaitement et si nous allons bientôt entreprendre des travaux il ne s'agit que de restructuration et de décoration afin de se l'approprier complétement (un luxe) notre environnement c'est une vue directe sur la forêt avec le calme que nous recherchions.

Nous avons beaucoup de travail de décoration d'aménagement, d'un terrain (très) grand et s'il s'agit de bons projets nous sommes d'abord en vacances et comme jusqu'à maintenant nous sommes gâtés par la météo c'est plage plage plage plage plage plage, randonnée, plage promenade plage plage plage plage, plage, randonnée, plage plage plage et puis comme "ils" sont gentils comme tout "ils" sont tout de même beaucoup repartis si bien que Le Porge, le Truc Vert ou le Grand Crohot c'est à poil qu'on se baigne.

Une seule salle cinéma dans la commune (pour l'instant) oui, mais la programmation nous botte et le roulement des horaires nous ont permis de voir trois films en 10 jours pour un prix de place à 5, 50 Euros. "Bouh, sur la Bassin il y a que des vieux !!" A cet argument que j'ai beaucoup entendu je répondrais que dans la commune où nous habitons maintenant il y a beaucoup d'anciens à peu près comme dans la commune que nous avons quittée.

Bon alors je ne rêve pas debout (enfin pas toujours) et je sais que ça va se calmer octobre et novembre vont être d'un autre rythme, c'est vrai toutefois ce ouikand dernier nous avons profité du festival Décadanse, d'Alternatiba et de la concentration de Harley... bon, c'était pas vraiment le même public ou la même soupe mais nous avons trouvé notre compte dans chacune de ces manifestations.

Notre première impression est excellent, si j'ai un regret de ne pas avoir déménagé plus tôt ? Ben non (à l'exception de la dépense de deux "frais de notaire" en 6 ans).

Posté par Bleckattitude à 11:28 - - Commentaires [11] - Permalien [#]


23 septembre 2016

Qu'ont-il enduré donc...

 

- Sous-Titre : Quelle sourde frustration les anime donc...

 

C'est ceux qui ont le plus le sens de la fête, ce sont les meilleurs à l'école, ils frauderaient moins, lisent beaucoup plus, parlent à leurs voisins, ils ont un sens inégalé de la fête, pas de grilles au fenêtres il y aurait moins de voleurs qu'ailleurs et s'ils subissent des vols c'est pendant la période vacancière pas de voleurs chez eux, leur patrimoine est exceptionnel, leur société est solidaire, égalitaire et ouverte, c'est l'endroit qui résiste le mieux au chômage, il y a un minimum d'écart entre les plus riches et les plus pauvres, ils délaissent les sports bobos ou trop bourgeois non ils aiment partager les ballons, pas de concurrents sur l'eau, le divorce ? c'est pas pour eux !! Alors bien sûr la qualité de l'eau... mais qu'est-ce que la qualité de l'eau à côté de leur excellence en traitement des déchets ! Le dépassement des honoraires des médecins... pas ici ! Bon alors on se suicide un tout petit peu plus qu'ailleurs en France mais un petit rien de plus et puis tout dépend comment se font les calculs qui ont lieu à la capitale. Le climat bof on en fait tout un plat du climat Breton, en Bretagne il ne pleut que sur les cons.

 

J'ai lu, entendu ces choses et d'autres encore... mais que leur a-t-on fait aux Bretons, au secours...

Posté par Bleckattitude à 20:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

22 septembre 2016

Automne dis-tu...

 

 

Automne donc. L'été fut animé, animé et agréable. 5 semaines en Bretagne soit trois semaines à Vannes et deux semaines au Croisic (si le concept Bretagne veut bien s'appliquer au département de la Loire Atlantique... le Breton est si particulier...) nous n'étions jamais partis plus de trois semaines de chez nous, notre "chez nous" ne nous a pas manqué une minute, ça tombait bien nous n'en avions plus ! 

Nous commençons à connaître très bien le morbihan, le climat fut correct alors le golfe, le FIC (festival inter celtique), les saucisses-galette, les fruits de mer, les quais de Vannes et sa halle au poisson, le marché du samedi, Guéméné et son andouille, les kilomètres de randonnée sur le sentier côtier, le quouigneaman' de chez François, le vélo sur le chemin de hâlage du canal de Nantes à Brest etc et etc... bien ! Mais j'ai adoré le Croisic, je ne connaissais pas le Croisic... j'ai adoré, bon il faut dire que profiter du climat du sud-ouest ET bénéficier de tous les atouts de la Bretagne le tout réuni sur quelques kilomètres carrés de port en granit, ça avait tout pour nous plaire et ça nous a plu.

Ensuite on remis le cap sur la Gironde ah... ce plaisir de repasser le pont d'Aquitaine en début de soirée alors que le thermomètre vient tout juste de descendre en dessous des trente degrès et que la rougie du ciel laisse deviener un généreux soleil se couchant là-bas en face derrière la forêt de pins maritimes... laisser la métropole là où elle est en faire le tour sans ambouteillage direction ce bassin au couchant une petite heure de voiture encore et on arrive dans notre nouveau chez nous... 

L'automne dis-tu...

Posté par Bleckattitude à 23:12 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

13 septembre 2016

Bonjour...

 

 

Bonjour, après 54 jours de silence je viens te dire bonjour, après 54 jours de soleil voilà l'orage, la première pluie c'est l'occasion de brancher l'ordinateur et d'essayer la nouvelle connexion avec la nouvelle box dans la nouvelle maison... ça fonctionne très correctement.

Est-ce que  tu vas bien toi ? Quand à moi tout va très bien, à bientôt.

 

(géniale ma reprise... en voilà un billet qu'il est drôlement intéressant... hein... hein !!)

Posté par Bleckattitude à 16:07 - Commentaires [15] - Permalien [#]

21 juillet 2016

Je n'arrête pas...

 

 - Sous-Titre : Ou pas...

 

20160219_105931_resized

 

Beaucoup d'évènements familiaux, locaux, universels, jouissifs, intimes, catastrophiques... beaucoup d'évènements, très souvent le résultat de choix de chacun d'entre nous.

Dans moins d'une semaine nous quittons cette maison, nous avons beaucoup trié énormément jeté, nous avons fait des vide-grenier bon un ou deux ça passe mais j'y passerais pas ma vie hein... hein... Tiens hier soir encore j'ai été atterré de constater que des cartons n'avaient pas été ouverts depuis notre première installation à Blanquefort ça fait quelque chose comme 22 ans... hop, j'ai tout jeté les photos les documents les trucs et les machins qui n'ont pas servi depuis plus de 5 ans au tas, jusqu'à des objets neufs encore emballés, lamentable bref,  on se tutoie avec les employés des deux déchetteries de la commune, c'est te dire ! Mais je me sens beaucoup plus léger, vois-tu.

Courant septembre nous emménageons si tout se passe comme convenu sur les bords du bassin d'Arcachon, c'est un pas important que nous franchissons je crois que ça va être une jolie petite aventure mais c'est une petite aventure.

Il y a eu deux ou trois repas avec nos potes sous les deux érables du Champagne et des rires c'était chaleureux et très agréable, nous partons.

Le relevé des compteurs est effectué, nos meubles vont au garde-meubles pour une période de plusieurs semaines peut-être deux mois, nous remplissons la C 5 quelques fringues le nécessaire pour pique-niquer nos deux trousses de toilette deux caisses de vin de Bordeaux, du Champagne et on se tire chez des copains et puis dans la famille, je commence à penser que l'ordinateur ne va pas me manquer j'ai toujours su faire des pauses. Je t'embrasse ou pas.

IMG_3462

Posté par Bleckattitude à 07:17 - - Commentaires [31] - Permalien [#]


13 juillet 2016

Tu veux une photo...

 

 - Sous-Titre : Rien que des mots, toujours des mots encore des mots, rien que des mots...

 

 

Dans un magasin de fringues situé dans le Marais.

20160625_113943

 

Dans une toute petite rue du 11 ème.

20160625_102452

 

La moto d'une belle femme, Artiste, croisée rue de la Folie Régnault alors que je lui demande l'autorisation de prendre ce cliché elle me répond "Vous roulez en Harley..."

20160623_162301

Rue Fondaudège à Bordeaux le jour de la saint Martial.

20160630_153059

 

 

 

 

Posté par Bleckattitude à 16:50 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

12 juillet 2016

Dans les forêts de Sibérie...

 

Hier soir c'était cinéma. Je veux dire qu'hier soir c'était vraiment Cinéma, tu sais cet endroit cette salle où tu entres, cet endroit où tu laisses tout à l'extérieur le tumulte le soleil ou les nuages et surtout les autres, j'étais un peu mal assis et j'avais un peu faim quelle importance nous étions au cinéma.

Hier nous sommes entrés dans la salle numéro 3 de l'Utopia et plus rien n'a existé pendant un peu plus d'une heure et demie, quelques heures auparavant j'avais lu un billet de Audrey intitulé "Dans les forêts de Sibérie" alors nous sommes allés au cinéma et ça été vachement agréable.

Un type la trentaine est assis dans un camion, ce camion roule sur la glace direction une rive inhabitée du grand lac gelé, il y a loué ou acheté une cabane c'est l'endroit parfait pour se suicider. Le type habitait Paris son confort et ses sollicitations Paris la famille et les amis il les troque contre une cabane une table une fenêtre et le lac gelé son bonheur, il est seul... c'est ce qu'il croit.

Posté par Bleckattitude à 11:17 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

11 juillet 2016

La fan-zone...

 

 

 - Sous-Titre : Je n'y ai pas croisé Mahie...

 

 

Hier soir nous sommes allés à la fan-zone de Bordeaux, nous n'avons pas trouvé ce spectacle formidable.

Posté par Bleckattitude à 09:46 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

07 juillet 2016

Camping 3...

 

 

 - Sous-Titre : Je n'y ai pas croisé Cristophe...

 

Nous sommes allés hier soir voir "Camping 3" nous n'avons pas trouvé ce film formidable.

Posté par Bleckattitude à 18:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

05 juillet 2016

Louisianne...

 - Sous-Titre : La rencontre...

 

 

 

On s'était dit rendez-vous dans dix ans

même rue même porte même heure

verra bien qu'j'ai 60 ans

mes Méphisto et mon short beau

 

Le jour est venu et moi aussi

Et je veux surtout être le premier

va avoir des trucs à dire si si si si si et si

 

A faire des trucs dans l'quartier

C'est fou c'qu'un midi d'été

ressemble à un autre midi d'été

trottoirs usés par les gârs d'la CGT

n'en peuvent plus d'ramasser les paaapiers

 

J'ai pas flotté tranquill' sûl' dos

J'ai pas manqué d'écrire mes mots

Dernière ligne droite à ma femme envoyer un mot

cliquer sur envoyer c'est âch'ment beau

 

J'avais si souvent eu envie d'elle

La belle usine finira t'elle

Eric voulait explorer le subconscient

Remonte t'il a la surface ou c'est qu'du flan

J'ai un peu peur d't'raverser l'miroir

Si j'y allais pas j'ui dirais plus jamais bonsoir

Je s'rais vraiment trop dépité

Imagine les trouvailles de l'amitié

"T'as pas changé kés tu deviens

t'es plus marée, et tes gamins ?

Toi Louisianne tu t'marre toujours c'est bien"

 

On s'était dit rendez-vous dans dix ans

Même rue même porte même heure

Verra bien qu'jai 60 ans

Mes Méphisto et mon short beau

 

J'ai connu des marées hautes et des marées basses

Comme vous, comme vous, comme vous

Chaque ancien blogueur  à un nouveau à fait place

Et vous et vous, et vous

Et toi Gilsoub qui ambitionnait simplement d'être heureux dans la vie

As-tu réussi ton pari iii ?

Et toi Cristoph' et toi Jeanne et toi Mahie

Et toi Antiblues... et toi Lylouan, et toi Célestine ?

 

Eh ben c'est formidable les copains

On s'est pas tout dit, on s'serre pas la main

Tu dis qu'ça fait dix ans qu'on écrit

Si on r'mettait ça ce s'rait joli... Allez 

 

On s'était dit rendez-vous dans dix ans

Même rue même heure même porte

Verra bien qu'j'ai 60 ans

Mes Méphisto et mon short beau

 

 

 

 

Posté par Bleckattitude à 09:49 - - Commentaires [15] - Permalien [#]