Depuis que nous habitons une maison, voilà maintenant sept huit ans, nous possédons deux éléments essentiels, un parquet et un poêle à bois.

Le chauffage de l'ensemble de la maison est assuré par une chaudière alimentée au gaz de ville, réglée à 19 degrés le chauffage est au sol, 19 c'est tout juste pour ne pas avoir froid alors pour le confort et depuis trois jours  je fais deux flambées par jour. Une au matin et l'autre à la tombée de la nuit... quel plaisir, du petit bois ramssé dans la forêt mitoyenne, craquer une allumette dès que le poêle est chaud allonger deux bûches et c'est parti pour une ou deux heures d'un superbe foyer en quelques dizaines de minutes la température monte de deux à trois degrés parfois beaucoup plus... gaffe à ne pas avoir trop chaud, moduler l'arrivée d'air, jouer avec le plaisir de la flamme.

Surtout pas de carrelage, surtout pas de carrelage ! Dans notre précédente maison nous avions viré le carrelage pour le remplacer par un authentique plancher de chêne clair, superbe et très agréable au pied nu. A notre arrivée ici même souhait malheureusement le risque était énorme de déteriorer le système de chauffage noyé dans la chappe de ciment... nous avons opté pour un plancher flottant posé directement sur le carrelage... pas beau et inconfortable, c'était ça ou prendre le risque de ne plus profiter d'un systéme de chauffage performant, parois le rationel fait caguer.  Notre beau plancher de chêne, voilà le seul élément que je regrette de notre ancienne adresse.

Heu-reusement... ravis du service de notre ancien poêle nous nous sommes ré-équipés du même modèle, je t'aime Jotul.