Hier matin j'ai eu le droit à un trouducutage de première bourre... Oh rien d'érotique malheureusement, une visite méthodiquement colorectale et pis tant que l'on y est l'examen de l'estomac... c'est bon tout va bien, on remet ça dans cinq ans... Chouette !

 

L'expérience aidant il se trouve que je suis en pays de connaissance à l'hopital, et par définition je trouve ce monde hospitalier performant tant au niveau professionnel qu'au niveau du contact humain, c'est à la fois un constat et puis un à-priori qui m'aide dans le contrat de confiance que j'établis avec eux, bref... Hier matin un toc léger à la porte de ma chambre un type la trentaine "On y va M'sieur" c'est Jérome qui me conduit au bloc immédiatement il me parle gros son, Jérome est un Hardeux son dernier concert à la patinoire "Pfiou, "Europe" ah j'ai été pêché... j'm'y attendais pas... ah les cons, super... bon "Scorpions" c'est la 11 ème fois que je les vois... mais la première partie "Europe" ah j'ai été pêché, grave !" Ensuite on parle de "Toto" pour fin janvier... j'ai le droit au "Hellfest" dont il est un spécialiste... et puis tout de même on arrive au couloir d'attente juste avant le bloc "bon j'vous laisse M'ssieur tranquille, tout va bien se passer à tout à l'heure c'est moi qui vous r'monte !" 

Oui, mais en fait Jérome ne s'éloigne pas... ''ch'uis en pause..." je lui demande quel est son programme niveau concert "oh là faut que je me calme parce que... c'est un budget tout de même... là, on monte à Paris voir "Pain-Noir" et pis dans six mois pascal Obispo, géant Obispo !"

 Ah mais c'est que vous faites le grand écart entre le Hellfest et puis Obispo ! "Eh bien oui c'est bien !" là-dessus je lui précise que je ne connais pas vraiment Obispo mais que je ne suis pas client... "ah bon, pourquoi ?"

C'est à ce moment qu'arrive l'anesthésiste une grande et très belle femme avec un sourire généreux les 3 - 4 questions rituelles et puis elle me pose la perf' et nous parlons à nous trois du pascal Obispo, Jérome nous indique que ce type sur sçéne est généreux et qu'il sait tenir une salle en haleine... le gastro-antérologue arrive et m'emmène en salle d'examen, c'est une autre musique fin du premier acte.

ce matin sur Inter, j'entends une chronique musicale et puis un extrait du spectacle de "Pain-Noir" j'adhére immédiatement, j'irai applaudir Obispo en 2016 à la gare du Midi à Biarritz... Jérome m'a convaincu.