30 janvier 2013

France Inter...

Sous-Titre : France Inter, c'est de la merde !!   Voilà quelques minutes alors que nous partagions un reste de gâteau au yaourt et que je m'étais farci ce matin le nettoyage des piéces d'eau, de la cuisine et que j'avais préparé le repas... rien d'exceptionnel, entendons-nous. Nous écoutions la radiodiffusion Française "Une étude Américaine démontre que plus les hommes s'occupent des tâchent ménagères, moins ils baisent." J'ai laissé tomber ma petite cuillère au sol et me suis éloigné, laissant le bordel sur la table !
Posté par Bleckattitude à 13:51 - Commentaires [37] - Permalien [#]

29 janvier 2013

T'en veux...

Si ten veux j'en ai, tu sais que je peux t'en fournir, si tu connais quelqu'un qui cherche quelque chose tu lui dis que j'en ai,  n'hésite pas si tu veux quoi que ce soit je suis là, que pense-tu de ça si t'en veux... T'en veux ?? La crise ou bien alors peut-être un projet immobilier ou tout autre chose amène un couple de voisins à nous proposer d'intégrer leur réseau de vente par réunion... et on veut pas. Nos voisins immédiats nous ont bien accueilli à notre arrivée dans notre nouveau quartier. deux couples de sensiblement... [Lire la suite]
Posté par Bleckattitude à 14:31 - Commentaires [23] - Permalien [#]
28 janvier 2013

Dobble...

Est-ce que tu joues ??   J'ai joué... la fiévre de monter les marches d'un Casino, la folie de claquer du pognon dans ces putes de machines à sous, gagner parois aussi savoir repartir avec une poche gonflée de billets de banque ivresse passagère... J'ai arrêté, aucune addiction j'ai simplement arrêté. Nous jouons jeux de cartes, jeu de plateau et depuis Noêlle nous jouons à un petit truc appelé Dobble, cadeau de ma petite soeur toute bleue le Dobble est un petit jeu de cartes, réflexes rapidité symboles sont mis à l'épreuve on... [Lire la suite]
Posté par Bleckattitude à 14:02 - Commentaires [19] - Permalien [#]
27 janvier 2013

Lâchez-moi...

Hier, fin d'aprèm' : Driiinnnnng, dring... "Euh, si vous êtes libres passez à la maison on se fait un cinéma en suivant..." Driiinnnnng, dring... "Ah c'est dommage, je t'aurais dit de passer j'ai deux copains à la maison on se serait fait une soirée chansons..."     Aujourd'hui : Toc, toooc toc toooooc... "Tu viens marcher ?" Toc, toooc toc toooooc... "Vous venez prendre le thé sur les coups de cinq heures si ça vous dit !" Driiinnnnng, dring... "Un tarot en fin d'après-midi ? Plutôt à l'heure du café... ok !!" ... [Lire la suite]
Posté par Bleckattitude à 20:17 - Commentaires [9] - Permalien [#]
25 janvier 2013

C'est l'histoire d'un mec...

Je viens de passer la semaine avec un mec important pour moi. Je viens de passer une semaine avec un mec important pour moi dans le cadre de cette activité dite normale, essentielle pour beaucoup, nommée travail... Je dépends de ce mec, le redoutais moi qui ne le connaissais pas à cause de cette longue période d'inactivité depuis juillet et puis il fallait y aller, sauter le pas... nous avons passé la semaine ensemble à Toulouse... J'ai emmené ce mec dans mes endroits à moi, dans ces endroits plutôt particulier relativement hors... [Lire la suite]
Posté par Bleckattitude à 22:00 - Commentaires [15] - Permalien [#]
19 janvier 2013

De grains de raisins, de sable et de vent...

Le Médoc est un rude pays. Depuis la porte de Bordeaux jusqu'au phare de Cordouan s'étend une presqu'île... un endroit vraiment particulier. Le Médoc posséde plusieurs caractères le Médoc bleu par exemple endroit choyé des surfeurs, des adeptes de la bronzette le Médoc populaire quoi... Lacanau Océan, Hourtin son lac et ses plages, d'autres stations balnéaire La façade Est ou les fameux Chateaux du Médoc, cet endroit qui a fait la fortune de Bordeaux avec Saint Emilion... une façade ou se côtoient les plus importantes fortunes... [Lire la suite]
Posté par Bleckattitude à 16:48 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

18 janvier 2013

Réaumur-Sébastopol...

Le bus il n'en est pas question. Le Tramway à Bordeaux, puisque j'échappe aux heures de pointe, représente un grand intérêt pour le badaut que je suis. A Paris et dès que j'arrive, s'engouffrer dans le ventre de la grande ville est un grand plaisir. Tout m'intéresse les affiches des spectacles à venir, l'odeur âcre et tiède du sous-sol, tous les bruits symptomatiques du serpent de métal, la valse effénée des voyageurs et leurs visages tristes et impassibles m'amuse cruellement il faut bien l'avouer, le son des rappeurs là sur le quai... [Lire la suite]
Posté par Bleckattitude à 14:42 - Commentaires [11] - Permalien [#]
16 janvier 2013

Non, mais oh ça va pas non...

J'arrive tout juste de Toulouse... J'arrive tout juste de Toulouse. J'arrive tout juste de Toulouse j'étais parti hier matin aux aurores... 10 heures, 10 heures et demie... peut être onze... Pendant tout le trajet "Qu'est-ce que je vais bien pouvoir leur raconter ?? Mais quoi leur dire..." Vu un type et puis direction le coeur de la ville. La rue du Taur, l'hôtel du même nom "Bonsoir, il y a bien longtemps que l'on ne vous avait pas vu !!" J'ouvre la chambre onze "putain mais qu'est-ce que je fous là moi !!" Je quitte illico la... [Lire la suite]
Posté par Bleckattitude à 23:35 - Commentaires [15] - Permalien [#]
13 janvier 2013

Dix sept kilogrammes...

  Quelques temps après avoir gagné sans contestation possible un vaillant concours Bloguesque, j'ai reçu un colis de Dix sept kilogs de friandises. Je ne t'en ferai pas le détail vois-tu sache que l'objet était constitué en majorité de quelques centaines de grammes de chocolats divers et variés de centaines de grammes de rillettes sublimes et de moult kilogrammes d'émotion... ça ne se pèse pas pas l'émotion te dis-tu lecteur averti de ce délicat Blog, où tu n'es habitué à ne lire que précision authenticité et quantification... [Lire la suite]
Posté par Bleckattitude à 15:01 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
12 janvier 2013

Slow Road...

Dans les années 86/87 carlo Pétrini avec quelques amis propose une alternative au n'importe quoi en terme de table et de production alimentaire, il fonde le mouvement Slow Food leur logo est un escargot. S'il y a bien longtemps que je ne roule plus trés vite, je roulais toujours au taquet des impératifs de circulation admissibles par la loi. Et puis j'ai été deux mois sans conduire et puis j'ai été malade et puis j'ai pu toucher du doigt à quel point je suis fragile, moi, toi, nous sommes une merveilleuse machine extrèmement fragile,... [Lire la suite]
Posté par Bleckattitude à 14:53 - Commentaires [26] - Permalien [#]