Dimanche après-midi, je suis affalé dans le canapé profitant de la chaleur enveloppante et si confortable du poêle, la femme que j'aime est assise dans un fauteur à côté de moi, depuis une heure elle surfe sur le net sans un mot et ce n'est pas son habitude, quand d'un coup son regard se pose sur moi, quelques instants de silence c'est génial nos regards sont suspendus, je suis en attente, soudain  :

 - "Eric, si on partait ??" je ne comprends pas vraiment... - "si on se cassait pour un tour du monde, quelque chose comme huit mois, une année entière, qu'est-ce qu'on risque..."

Voilà nous passerons la soirée à discuter de cette éventualité partir maintenant, dans un avenir proche. Pourquoi ne pas le faire si nous en avons envie... 

Depuis deux jours nous n'en avons pas reparlé, pas un mot. Nous sommes le contraire de voyageurs longue distance... Nous nous connaissons bien. Nous sommes capables de partir, je le sais.