24 août 2009

Vingt quatre jours, quelques rencontres burlesques, l'Aude mais également "Les anges aux plafond", quelques centaines de virages dévorés dans l'automobile toutes vitres ouvertes, Mustpha, "la Buverte" pas mal de néo-babacools et puis beaucoup de Belges sympathiques et puis nos petits chérubins restés à Bordeaux.      L'absence totale de médias, la Cité, le dernier bouquin de Kersauson et ceux de bernard Clavel, la randonnée nocturne dans la montagne Noire mais également le Larzac, la morsure du soleil et ce fameux viaduc de Millau,... [Lire la suite]
Posté par Bleckattitude à 15:55 - Commentaires [7] - Permalien [#]

30 juillet 2009

Sex, Prozac et R'n'roll...

D'abord il y a ces voitures immatriculées plus au nord avec leur contenu paumé qui te demande "Siouplait, la route de Lacanau" ou la direction des Landes alors qu'ils sont dans le haut Médoc, avec une carte Michelin sur les genoux de la dame devant qui te souris mais que tu devine fatiguée d'entendre les gosses à l'arrière demander depuis 117 fois "quand c'est qu'on arrive, maman..." avec le mari qui conduit mais qui n'ose pas demander, lui, la route... Il est 13 heures trente, 14 heures c'est le plus fort du cagnard ils ont dû... [Lire la suite]
Posté par Bleckattitude à 17:52 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
22 juillet 2009

Je n'aimerais pas être à sa place...

La semaine dernière je devais rencontrer Stéphane (nous l'appelerons Stéphane) Stéphane c'est un bon copain nous nous voyons trois ou quatre fois par an, nous passons à chaque fois un excellent moment de déconne entre mecs... Celà se passe toujours de la même façon, lorsque l'un de nous deux en éprouve le besoin nous nous contactons par téléphone et puis nous nous donnons rendez vous toujours au même endroit (la terrasse d'une fameuse brasserie Bordelaise) ou nous faisons les riches comme nous le disons, alors on boit des cafés,... [Lire la suite]
Posté par Bleckattitude à 23:44 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
20 juillet 2009

L'abricot, le médecin et la boule de glace et le banc public...

Vendredi matin long délai d'attente chez un spécialiste Ophtalmo dans le coeur de Bordeaux, plus de vingt personnes attendent, attendent... le climat est lourd malgré ma cinquantaine bien installée je fais chuter allégrement la moyenne d'âge il faut dire que j'ai mes habitudes dans cet établissement mais tout de même il régne comme un stress pesant, le personnel semble débordé seul le médecin (belle femme élégante et toujours souriante) affiche une attention et une classe remarquable. Habituellement je trouve rapidement quelqu'un... [Lire la suite]
Posté par Bleckattitude à 10:36 - Commentaires [10] - Permalien [#]
07 juillet 2009

Parfois, il me manque...

- Oui c'est vrai, j'aimais son regard profond exprimant un amour sincère et absolument désinteressé. Lorsque je me laissais aller à le caresser, qu'il geignait ou bien lorsque nos yeux s'unissaient je pouvais percevoir comme un message de tranquillité, comme s'il me disait "Arrête donc de t'agiter ! Toutes ces conneries ne sont que futilité..." C'était également un bon compagnon de jeu à ceci prés que quand il en avait plein le dos c'était fini sur le champ, sans appel. Nous sommes propriétaires de notre appartement, la belle... [Lire la suite]
Posté par Bleckattitude à 08:59 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
30 juin 2009

C'est le bonheur...

Houpiiiiiie ! C'est rien que de la jouissance, quasiment une consécration... je suis tagué ! Youououuuuuuuu !! Je dois ce pur instant de bonheur à Coumarine... Allons-y : - Lire, Pourquoi, Comment, Quand... 1° Plutôt page cornée ou marque page : Marque page, mais alors ce qui me passe sous la main, un document A4, une quittance EDF, une carte de Tram usagée, une lime à ongles, une fourchette, une enclume (non, pas une enclume). 2° As-tu reçu un livre en cadeau : Oui, naturellement, ça peut être un bonheur absolu ou une... [Lire la suite]
Posté par Bleckattitude à 22:44 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

26 juin 2009

Aujourd'hui, merci Nina...

Il flotte comme des associations d'idées, des jeux de mots... je suis souvent seul au volant de mon véhicule sur de longues distances et mon esprit divague trés librement... ça va de ce regard croisé à la caisse d'une station service à mes dernières lectures sur le net en passant par ce contact en clientèle plutôt sympathique (oui, ça existe enfin, ça peut exister...) Mon imaginaire est bien naturellement titillé par l'écoute de la radio que j'interromps souvent pour ne pas avoir de tuteur... Et puis, hier en fin d'après midi je... [Lire la suite]
Posté par Bleckattitude à 14:46 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
22 juin 2009

Les ballerines, La Garonne et Jean-Philippe...

Hier, c'était la première journée de la fête du fleuve, nous avons donc une fois de plus Bordeaux depuis les Chartrons jusqu'à la gare en suivant la Garonne. Ce samedi était consacré à la danse de-ci, de-là des démonstrations populaires de danses de salon et puis la mairie a fait vider le miroir d'eau et le lieu est devenu espace de dans classique avec barres et tutu... ça fait varier les plaisirs, c'est élégant le soleil est à son zénith mais il fait presque froid un méchant vent de nordest donne de la voix. Sur la Garonne le... [Lire la suite]
Posté par Bleckattitude à 00:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
18 juin 2009

Il pleut ce soir sur Biarritz, la nuit va tomber et c'est beau...

Ce mardi soir, je sors du Taco-Mex rassasié, satisfait d'avoir devisé avec ce couple de désormais copains et puis je suis content pour eux la recette sera bonne ce soir, présage d'une bonne saison estivale... oui, mais justement le ciel est bas, il ne fait pas encore nuit, la température est clémente plutôt que d'aller ouvrir ma boite blanche dans une chambre d'hôtel je pousse jusqu'à la plage centrale... le reste est dans le titre ! - Allez un petit rond dans l'eau juste avant d'aller rejoindre les bras de Morphée :
Posté par Bleckattitude à 16:17 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
12 juin 2009

Ma copine de cheval...

Oui, je sais, j'ai le titre grossier. Ne nous méprenons pas, j'estime ne pas être vulgaire mais grossier sans aucun doute. De toute façon, bientôt, trés bientôt j'arrête. C'est peut être déjà fait d'ailleurs... Je reviens tout juste de Paris, semaine relativement épuisante consacrée à l'animation d'un stand sur un salon professionnel dont il n'est pas nécessaire de s'étendre. Non, simplement je suis fatigué, je me suis contraint à ne pas être moi-même... j'étais pendant sept jours de sept heures du matin à 23 heures 30 un... [Lire la suite]
Posté par Bleckattitude à 19:01 - - Commentaires [9] - Permalien [#]