16 février 2011

Poulet à la Hussarde...

L'autre soir (c'est à dire, l'autre soir...) c'était la Saint-Valentin, fête utile s'il en est comme le dirait Monsieur Kleenex. Nous revenions fourbus sur les coups de vingt heures à notre huit à huit favori les bras chargés d'un poulet et passions devant une fleuriste... huit mâles attendaient le bouquet salvateur... et j'entends alors ma Mie avouer "ils sont mignons, tout de même..." mon sang n'a alors fait qu'un tour j'ai déposé le poulet et la femme qui fait briller mes journées dans la Lagouna lui ai glissé, j'arrive me suis... [Lire la suite]
Posté par Bleckattitude à 08:20 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

09 février 2011

Le Cube...

- "On se retrouve au Cube quand vous voulez, n'hésitez pas à passer..." -  "Au Cube ?? Que voulez-vous dire ?" Ben, à la maison, ou au chantier si tu préfères... A l'instinct immédiatement,  entre la femme qui me fait mieux bricoler et moi, nous avons appelé notre maison le Cube... t'aurais tout de même pas voulu qu'on appelle notre hôme : Sam" sufy, Ma sueur, Chez nous ou encore Mon rêve, Enfin ou Notre nid, De mes mains ou je ne sais quel prénom de petite fille que l'on aurait aimé avoir et que l'on a pas eu. Notre... [Lire la suite]
Posté par Bleckattitude à 05:59 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
08 février 2011

Marcel...

- Ecrit et posté depuis une chambre d'hôtel en Albigeois. Il est à mon côté dans son bleu de travail tout vert et tout en attrapant d'un geste simple mais amplement maîtrisé son ballon de rosé Marcel me déclare d'un ton solennel : Ma grand-mère disait toujours "la sottise des gens peut se mesurer au poids de leur trousseau de clefs..." c'était quelqu'un ma grand-mère... A se moment précis, j'attrape dans la poche de mon blouson et jette d'un geste de défi mes clefs sur le comptoir... il y en a un bon quatre cent grammes... et nous... [Lire la suite]
Posté par Bleckattitude à 21:11 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
07 février 2011

C'est bien...

Plâtre, peinture, achats, plans sur la comète, sueur, arrachage, plancher, cheminée ou poêle ?? Coup de marteau sur les doigts, chantier, beaucoup de sous, saleté, plinthes, papier peint ou badigeon ?  Toujours pas internet et toujours pas de télévision c'est bien. Enervement, plaisir d'arriver tôt le matin pour une journée de travail, budget dépassé (pléonasme), fait rentrer du bois, "t'as pensé au devis pour la chaudière ?" Projets, avis plutôt positif de différents copains, ranger, repas dominical sommaire en plein soleil,... [Lire la suite]
Posté par Bleckattitude à 10:12 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
31 janvier 2011

J'y peux rien... rien...

- Ecrit vendredi dans un train, posté lundi depuis l' hôtel Mercure de Mérignac Aéroport.   "Maman, tu veux bien regarder sur internet si le TGV 7228 s’arrête à Facture... oui j’ai bien demandé, mais le gars n’a pas compris...j’descends à Arcachon... ben si ! Bah vous pouvez tout de même venir me chercher à  Arcachon... si, regarde sur internet stp... ça va couper, regarde si il s’arrête à...”     Elle s’est assise à ma doite, engoncée dans une parka noire et pis un gros pull noir et pis un pantalon noir et... [Lire la suite]
Posté par Bleckattitude à 12:45 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
26 janvier 2011

Le type, là-bas...

 - Ecrit depuis un train, posté depuis une chambre avec vue sur le parc de Sceaux.     Une pluie fine frappe la vitre du wagon en ce début d’après-midi. Tout en traversant a bonne allure un paysage tristement plat, j’observe le type qui est placé face à moi, légèrement sur ma droite. La vaingtaine, d’allure saine et sage ce mec rit, parle se raconte une histoire, c’est évident... ça a l’air plutôt comique... quoiqu’il y a un instant ça virait un peu à l’engueulade mais non, le dialogue a repris tranquillement...... [Lire la suite]
Posté par Bleckattitude à 18:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

24 janvier 2011

Et déjà, c'est le brun...

 - Ecrit depuis le salon douillet d'un Novotel de la banlieue Bordelaise... Bon, alors je bossais un tantinet, confortablement planqué dans le salon de l'hôtel tranquillement attablé devant une deuxième café (seulement dix centimes de plus que chez Gégé) la liaison Ouifi fonctionne à merveille, les gogues sont impecs, pas de bruits parasites tranquille quoi... Et pis midi sonne, alors j'ouvre ma boite mail/attitude et que vois-je... trente commentaires alors j'ouvre Bleckatt"... une folie... le Greg qui nous fait un feu... [Lire la suite]
Posté par Bleckattitude à 12:37 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
19 janvier 2011

Pusdtélé...

L'autre jour, (c'est à dire l'autre jour) nous étions accaparés à mettre dans des cartons notre petit monde et alors que je regardais dubitativement un engin inerte tout de noir vêtu avec des fils qui pendent j'interroge la femme qui rend mes heures plus courtes... "tu sais quoi, j'ai envie de mettre la téloche au fond du garage..."  Oh la réponse ne c'est pas fait attendre  : "tu as raison mon amour, d'ailleurs tu as presque toujours raison (j'en rajoute dans l'intérêt du texte, j'en rajoute...) range la bien au fond (la... [Lire la suite]
Posté par Bleckattitude à 22:11 - - Commentaires [43] - Permalien [#]
19 janvier 2011

Tranquille, cool...

"depuis une chambre d'hotel avec vue sur la plage des Sables d'Olonne..."   Nous avons signé l'acte authentique de la vente de notre appart" puis de l'achat de notre maison voilà une semaine, le même jour. La veille, je dis bien la veille, nous avons signé la location d'un appart" situé exactement deux étages au-dessus de l'endroit où nous vivions depuis seize années. Un coup de bol phénoménal sinon on se retrouvait dans un  "appart" hotel" sur les bords de la rocade à Mérignac dans trente mètres carrés pour deux mois,... [Lire la suite]
Posté par Bleckattitude à 07:29 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
14 janvier 2011

Stop...

Sommes en cours de déménagement, stop. Campons dans un appart" situé exactement à deux étages de notre ancienne adresse, stop. Pas d'internet, pas de frigo, pas de téléphone, pas de télévision, stop. Libres, quoi, stop. Avons les clefs de notre maison depuis deux jours et plein de projets, stop. Fatigués, le dos cassé et un peu speedés, stop. Je reviendrai sur vos lignes un jours, stop. La vie est belle, stop.
Posté par Bleckattitude à 13:39 - - Commentaires [8] - Permalien [#]