- Sous-Titre : Lachaise...

 

 

Deux couples d'Allemands, une vieille Dame à chien-chien plus un guide avec son groupe de clients Asiatiques, deux jeunes avec sac à dos et quelques provinciaux comme moi ils attendent. Nous sommes devant le grand portail boulevard de Ménilmontant et une gardienne tout en entre-ouvrand une des lourdes portes nous dit "on ouvre pas à cause des conditions météorologiques..."

20180319_103910

Laissant les déçus à leur recherche dans le "Pariscope" de la semaine, l'idée me vient de longer le fameux cimetière au plus près histoire de connaître "la peau" de ses 44 hectares* je commence plein Est avec la rue du Repos la bien nommée. Un petit bout du boulevard de Charonne et les bruits de la ville puis le calme de la cité cité Aubry, la rue Lignet et ses jolies maisons individuelles tout au bout une cour privée où je m'introduis et découvre des ateliers d'artistes des lofts au calme absolu avec arbres et plantations diverses...

Je continue sur la rue des Pyrennées prends un café/journal rue des Rondeaux et redescends dans le tumulte Parisien par l'avenue Gambetta lorsque je vois une petite porte ouverte un cimetière vide de toute activité la neige aide à oublier le vacarme de la ville et de ses véhicules je me dirige alors vers le mur des Fédérés lourd d'histoire et de symbole.

En face de ce mur sont enterrés les figures de notre histoire récente d'une certaine gauche, comme Thorez, Lafargue ou Duclos... j'ai froid et remonte dans le confort d'un appartement sur-chauffé.

 

 

 

 

* 44 hectares surface identique à la pointe du Cap-Ferret ou à la surface du Vatican.