1. Des boissons alcoolisées (bière, l'été du Ricard, l'hiver du Porto plus exceptionnellement Champagne ou Américano, du vin rouge de Bordeaux, vin Blanc du Chablis. Jamais de digestif) Thé et café à profusion. De l'eau plate.
  2. Etre habillé confortablement, souliers faiblement lacés.
  3. De quatre à huit convives, le top étant une table de six. Mixte, l'essentiel étant de ne pas se trouver exclusivement entre hommes.
  4. Peut importe le niveau social pourvu qu'il y ait mixité, on évitera le sujet politique, professionnel et religieux.
  5. Aucune musique d'ambiance, on évitera les écrans. Un feu de cheminée est bienvenu l'hiver. L'été déjeuner sur la terrasse dîner à la lumière de bougies. Le chant et la danse seront encouragés.
  6. Pas d'invitation plusieurs semaines à l'avance, je privilégierai toujours un repas suivant une visite à l'improviste. 
  7. Pas de menu compliqué, on commence plutôt par un apéritif suivi d'un plat unique. Plutôt un poisson au four, ou un plat mijoté ça peut être des pâtes/carbo. un petit salé aux lentilles, un couscous etc... les invités auront apporté des fleurs coupées ou une bouteille de vin ou une tarte pour le dessert.
  8. Les courts moments de silence sont appréciés, on tente d'écouter celle/celui qui s'exprime le moins, il est possible de calmer les plus grandes gueules.
  9. Juste après le repas il est agréable de "casser le groupe" par exemple au moment du café, pour se retrouver par deux ou trois juste à l'écart des autres pour un moment de discussion un peu plus personnel, un peu plus intime.
  10. C'est une tranche de vie qui ne dure pas des jours et des jours, disons entre trois et quatre heures en tout et pour tout, de l'intensité et lorsque l'ambiance retombe surtout ne pas tenter artificiellement de remettre le couvert en changeant de lieu ou en rejoignant d'autre personnes, c'est fini on se sépare.
  11. Le service n'est pas assuré, les plats sont posés sur la table et chacun se sert. Du pain mais pas de corbeille à pain.
  12. Les participants doivent être "bon public" les sourires, les rires seront de rigueur pourtant aucune "tête de turc" nous sommes entre gens civilisés, certes il y a alcool et convivialité mais nous avons de la tenue.

 

 

Dans cette liste, non exhaustive, je cite mes préférences pour la réussite d'un bon moment autour d'une table, ces critéres qui sont les miens je ne les retrouve pas pour ce qu'on nomme les "fêtes de fin d'année".

 

 

Chez Louisianne, j'indiquais tout à l'heure que par expérience je pouvais parler de dîner particulièrement réussi, je peux également parler de dîner particulièrment ennuyeux... c'est fait.