- Sous-Titre : Que du plaisir...

 

 

Quatre jours, du vent (trop), beaucoup d'oiseaux, deux traversées de la Gironde, trois nuits, ce couple vivant à l'année dans leur camping-car, deux matinées pluvieuses (faiblement), mon copain Patrick, des dizaines de kilomètres de sublimes pistes cyclables mais également des routes départementales et des chemins de terre, des aboiements de chiens (trop), le salut des cyclistes croisés, beaucoup de soleil, la joie de démarrer chaque matin associée au plaisir de l'avoir fait à l'arrivée chaque soir, Gérôme le voileux croisé sur le bac en direction de Royan, énormément de canettes de (mauvaise) bière repérées sur les bas côtés de la route (les cons...), des restaurants (pas terribles), 300 kilomètres, aucune galère, un accueil fatastique dans cette chambre d'hôtes à Mortagne sur Gironde,prendre le temps de s'arrêter afin de lire cette stèle en l'honneur de ces 3 pauvres types abattus par les nazis en 45, ces Américains et leurs montures ébahis de plaisir à l'idée de faire les châteaux du Médoc à cheval pendant une semaine, mon retour à la maison hier soir convaincu que je repartirai plus loin plus longtemps... à bicyclette.

20170510_161459_resized

(un grand merci à la fée électricité...)

Partis mardi matin Patrick et moi (patrick ce n'est pas le nom de mon vélo mais le prénom d' un vieux camarade) depuis le Bassin d'Arcachon afin de faire le tour de l'estuaire, tout d'abord rejoindre la pointe de Grave par la piste cyclable le long des plages et au coeur de la forêt basculer en Charente Maritime redescente de l'estuaire par la rive droite et ses falaises, Blaye et sa citadelle re-traverser la Gironde et le Médoc pour retrouver le calme du bassin.