- Sous-Titre : En gironde...

 

L'un de vous me dit : "Je viens découvrir Bordeaux en avril... toi qui en connaît un bout sur ta région, tu peux m'indiquer deux ou trois choses à ne pas louper ?"

Eh comment mon poteau, bon tu m'as dit avril... soit, si j'avais pu t'indiquer la meilleure période je t'aurais indiqué le mois de septembre mais c'est avril, soit joli mois où qu'on se trouve.

Tu ne connais absolument pas Bordeaux, c'est mieux tu vas pouvoir t'y perdre deux ou trois jours, aller où tes semelles te portent, tu n'as à te soucier de rien la ville est assez grande pour que tes yeux avides de belles choses sois comblés et tu reviendras toujours à ton point de départ en toute sécurité grace aux transports en commun à pied, ou avec les vélos à disposition ou avec les automobiles électriques comme à Paris par exemple.

La ville c'est bien mais il te faut t'aérer dis-tu ? très bien grimper une dune de plus de 100 mètres d'altitude avoir à tes pieds le bassin d'Arcachon, ses passes tumultueuses, l'océan à perte de vue le cap Ferret en face de toi, une mer de pins dans ton dos, le banc d'Arguin là tout près... la dune du Pyla, inoubliable ! (essaie d'y être en tout début de matinée ou bien en fin d'après-midi émotion garantie) - Une plage Atlantique : sans hésiter Le Porge, parce que c'est Le Porge.  - Tu ne peux pas imaginer Bordeaux sans la renomée de son vin : Saint Emilion pour les vieilles pierres pour le vignoble tout alentour pour les macarons pour la petite ville de Saint Emilion. Voilà ces trois destinations sont à moins d'une heure de la métropole Bordelaise en automobile.

C'est pas mal, mais revenons au plat de résistance : Bordeaux s'étale au bord de son fleuve il n'est pas pensable de ne pas faire quelques kilomètres sur ses quais depuis les Quinconces par exemple remonter plein nord jusqu'au pont Chaban-Delmas (bon, je préférais quand on l'appelait BaBa "Bacalan-Bastide" du nom des deux quartiers qu'il rejoignait, mais il s'appelle Chaban il s'appelle Chaban et pis c'est tout, hein... hein !) déjà tu as du spectacle l'eau tumultueuse chargée de limon de la Garonne, tu peux observer l'effet des marées bien loin pourtant de l'océan, retourne-toi et tu découvres le port de la lune cet ensemble de façades absolument incroyable sur des kilomètres pas un seul immeuble de plus de trois ou quatre étages que des façades dix-huitième. Traverser le pont est un jeu d'enfant arrivé à son milieu jette un oeil sur le musée des civilisations et du vin, son architecture mérite peut être une visite. Je te propose de revenir au coeur de ville par la rive droite qui n'a absolument rien à voir avec sa soeur la rive gauche ! Tu longes le fleuve un arrêt à l'ancienne caserne Niel s'impose Darwin t'ouvre les bras, rentre d'une friche abandonnée te voilà dans le coin branchouille de la Bastide, rentre donc n'aie pas peur un café, des achats dans le magasin d'alimentation bio... pousse jusqu'au skate park indoor et autres installations alternatives... pas mal ! Juste à côté du site Darwin le jardin botanique mérite une visite, il a peu la cote et à mon humble avis c'est dommage. Pousse à pied un peu plus loin, juste avant la place Stalingrad et son lion bleu, avant d'emprunter le pont de pierre regarde la façade sur ta gauche... l'ancienne gare d'Orléans... eh oui à l'origine le train ne franchissait pas la Garonne gare d'Orléans c'était terminus, aujourd'hui c'est un cinéma multiplexe et des restaurants... le pont de pierre, LE pont de pierre parce qu'il a été le seul pendant un bout de temps, et aujourd'hui il souffre le vieux pont de pierre remarque bien la puissance du courant à cet endroit ! Une fois ce pont traversé et de retour sur la rive gauche tu as la porte de Bourgogne... c'est autre chose, c'est un autre monde une autre ville des autres quartiers absolument rien à voir par rapport au spectacle des presque 7 kilomètres que tu viens de découvrir... c'est autre chose !

Si tu le veux bien je continuerai cette promenade à l'occasion d'un autre billet...