Quand j'étais riche j'utilisais du cash, ma pochetée de monnaie et puis deux cartes bancaires, maintenant que je suis très riche et que j'ai moins d'argent je n'utilise que (très rarement) ma seule carte bancaire (à débit immédiat) du cash et ma pochetée de monnaie que j'adore.

 

Hier je vais à la boulangerie et afin de payer quatre Euros je tends à la Dame qui me fait face un billet de cinquante Euros "vous n'auriez pas moins gros comme billet s'il vous plaît ??"

"Ah non, désolé mais dans une boulangerie en général il y a beaucoup de monnaie, non ?"

Ce n'est pas l'heure du coup de feu dans la boulange alors l'employée de la boulangerie qui est seule face à moi me rend la monnaie avec difficulté et moi d'en rajouter "et puis c'est 50 Euros pour payer 4 Euros d'accord, mais ce n'est que 50 Euros... qu'est-ce qu'on fait aujourd'hui avec 50 Euros..." tout ça sans agressivité de part et d'autre, on se comprend, je crois simplement je l'ennuie avec mon gros billet. Elle est fatiguée servir des baguettes de pain pendant huit heures,  se faire rembarrer constamment "plus cuit", "plus blanche svp" "non pas celle-la, pas celle-là non pas celle-là... celle-là là !!" "vous n'avez pas plus cuit, mais si celui-là derrière voilà" c'est très pénible servir dans une boulangerie on est loin de la vente conseil elle me regarde dans les yeux :

"vous savez Monsieur pour moi un billet de cinquante Euros c'est beaucoup d'argent"

Elle m'annonce qu'elle touche le salaire minimum... "ah oui je comprends ça ne doit pas être facile de vivre avec... 1200 1250 Euros" - J'aimerais bien, je touche mille cent vingt six Euros Monsieur et elle sort sa fiche de salaire de la poche de son tablier j'ai le temps de lire le chiffre net 1 126, 48.

On s'est quittés j'avais un peu l'air con et la brioche de l'après-midi n'avait pas tout à fait la même saveur.