- Sous-Titre : Je ne me souviens plus de son prénom, il ne s'appelait pas Jean-Marc...

 

Tout à l'heure alors que je passais l'aspirateur j'ai repensé à Bruno... des années que dis-je des années et des années que je n'avais pas pensé à Bruno, ce matin j'ai pensé à Bruno.

C'était un vieux Bruno, ne me demande pas son âge je ne me le rappelle plus mais il était beaucoup plus vieux que nous, je dirais entre 30 et 32 ans.

C'était un vieux il avait fait l'université il venait de Paris je crois, il était végérarien ou presque il était vraiment de Gauche, c'était un calme Bruno le contraire de la grande gueule il faisait partie de Greenpeace. Bruno n'était pas très grand un peu rond avec les cheveux longs naturellement et une barbe noire qui lui rongeait le visage, bruno était célibataire, c'était un sage Bruno la voile pour lui c'était de la péda c'était travailler une dérive ou sur l'efficacité d'un mât c'était un truc de contact avec les gamins c'était une approche de la nature c'était sa façon de gagner sa vie c'était une chose vachement agréable mais fallait pas lui parler de ragate, la compéte non, pas pour lui. Je me souviens qu'il tentait de nous ouvrir à l'extérieur il fréquentait toutes les conférences qui se passaient dans la petite ville de Cherbourg, il nous tendait un programme d'activités culturelles de temps en temps. Il ne venait pas à nos soirées ou bien alors il s'éclipsait très tôt, AC/DC à fond dans la salle de réunion non merci... Un jour je devais m'acheter des sous-vêtements de mer, je feuillette le catalogue Helly Hansen et je l'entends qui me dit gentiment "prends donc ça chez Damart c'est exactement la même chose et ça coûte 30 pour cent moins cher..." j'avais 23 ans j'ai casqué un max pour avoir l'étiquette HH... minable.

Un autre jour il écoutait de la musique un truc que je n'avais jamais encore entendu alors on a discuté et il m'a conseillé un groupe qui passait au théâtre municipal ce soir là j'ai laissé les autres, j'y suis allé seul écouter le Cuarterto Cedron... je me suis emmerdé comme un rat mort pendant tout le concert mais si je suis sincère je dois reconnaître que j'ai ressenti ce soir là comme un petit déclic...

Le mois suivant je délaissais l'école de voile et mes potes direction la capitale, j'y ai rencontré la femme que j'aime lors de la soirée Paris Village c'était en juillet 1981, je crois bien que Bruno à participé à mon ouverture...