- Sous-Titre : daniel Bleck... ***

 

"...il écrit toujours au crayon..."

 

A la sortie de la salle et à nouveau confrontés à  la morsure de l'hiver on a pas parlé pendant plusieurs centaines de mètres, on ne s'est même pas regardés on marchait hermétiques à tout. Merci Monsieur ken Loach vous nous offrez le sommet de votre art, je ne me souviens pas avoir été déçu par un de vos films, mais là c'est grand, merci.

 

 

 

*** Ne m'en voulez pas, il ne s'agit pas d'une tiration de couverture, simplement d'un jeu de mots je n'ai pas pu résister.