- Sous-Titre : Dans Paris...

 

Levé sur les coups de sept heures descendre juste en bas là, au coin de la rue une baguette bien fraîche des croissants puisqu'à Paris il y a encore beaucoup de boulangeries qui savent faire des croissants... et paf dehors, ce sera d'abord le père Lachaise (gaffe... avec un s et pas un z) auparavant je me fais le marché de Charonne juste à côté, dire que le père Lachaise s'éveille serait exagéré disons que j'ai l'impression d'être avec la gardienne qui me salue, le seul être vivant je vais en faire le tour complet puis sortir par le haut la place Gambetta un petit café à une terrasse histoire de saluer la vie et je m'enfile la rue des Pyrennées jusqu'aux buttes Chaumont j'ai toujours apprécié la rue des Pyrennées ses arbres et ses commerces la transition qu'elle permet entre des quartiers qui me parlent, tout en marchant je prends conscience qu'ici les écoliers ont école le samedi matin... me vient une idée, l'avenue Parmentier !

Je déboule avenue Parmentier en pleine kermesse ou lendemain de kermesse "Pardon de vous déranger, est-ce que quelqu'un était déjà en poste ici au début des années 80... houlà, oui je sais mais tout de même..." je rêvais, le temps à fait son oeuvre la rue Parmentier... je me revois débouler un mardi après midi le bouquet de roses rouges jusqu'à la porte de la classe là au premier étage j'étais entré sans problêmes, l'époque n'était pas la même pas de vigie pirate.

Ensuite le canal saint Martin un petit crochet par la place de la République et la rue saint Denis de bout en bout, je me pose quelques minutes sur le parvis du musée Pompidou et rien ne m'y plaît, alors ce sera les rues du Marais et son gai spectacle. L'île de la Cité traversée rapidement et je remonte la rue saint-Jacques oû le soleil m'accompagne toujours depuis mon départ... je reviendrai par le jardin des Plantes et le port de la Bastille... une journée dans paris à faire samblant de me perdre.