- Sous-Titre : Les dix jours de rétractation sont passés, sauf accident, nous pouvons considérer que nous avons acheté notre nouvelle maison...

 

Depuis deux mois nous sommes à la recherche active d'une nouvelle maison. Recherche active c'est à dire que ça a été mon activité principale, un rayon de trente à quarante kilomètres autour de la place des Quinconces, branché sur les gratuits papier, le coin pas mauvais, se crécher point com, notaire immo point com, le questionnement de gens dans la rue comme ça au jugé, des alertes chez des commerçants, les agences immobiliaires et j'en oublie. 

Est-ce qu'on reste en Gironde ? Nous nous sommes posés sérieusement la question... Voilà trente ans qu'on habite dans la métropole et nous y vivons très bien, nous aimons Bordeaux nous adorons ce qu'est devenu Bordeaux, le climat les paysages de la Gironde ne sont pas les plus top mais ils nous conviennent tout à fait, la gastronomie nous plaît le Sud-Ouest est une région très agréable à vivre, nos fils vivent là, nos potes vivent là, ma belle-mère vit loin... Nous restons en Gironde !

Nous avons vendu notre (jolie) maison 302 000 Euros net, l'idée de départ c'est l'échange pur et simple retrouver une baraque à 300 000 Euros pas simple du tout du tout. Notre souhait le plus cher était de rester dans Blanquefort on y habite depuis 27 ans on connait tout et tout le monde la commune posséde tout ce qu'on est en droit d'attendre en fin d'année le Tram nous emménerait en trente minutes dans le coeur de la ville... impossible, trop cher pour nos autres critères.

Dans les critères géographiques nous excluons la ville de Bordeaux ainsi que toutes les communes de la métropole rive gauche (trop cher) nous excluons le Médoc et la rive droite pour des raisons de choix personnel totalement subjectif. Voilà 6 ans lorsque nous avons quitté notre appartement pour une maison j'ai tanné la femme que j'aime pour aller vivre sur les rives du bassin d'Arcachon alors j'ai remis le couvert... tu penses ! C'est là-bas que nos recherches on débuté au bout d'une dizaine de visites on a laissé tomber le bassin (sans trop renverser, on a eu du bol...) et sincèrement j'ai totalement oublié l'idée habiter sur le bassin d'Arcachon je m'y suis désintéressé.

Alors nous avons ciblé l'Entre-deux Mers... superbe petit coin à l'écart de l'agitation agitative, de superbes points de vue sur des coteaux riants des jolies maisons et des prix beaucoup plus abordables... mais... mais... mais... mais... mais... non !

Début septembre nous emménageons sur le bassin d'Arcachon.