- Sous-Titre : Souvent un bouquet de persil, deux macarons, le talon de jambon...

 

Il y a bien longtemps que je refuse les cartes dites "de fidélité", elles m'emmerdent à prendre de la place et du poids dans le portefeuilles, à leur faire de la pub et en savoir encore un peu plus sur mes habitudes de consommation. Elles m'emmerdent, systématiquement maintenant je dis au pauvre caissier ou bien au caissier pauvre bien avant qu'il me demande quoi que ce soit "je n'ai pas la carte de magasin et je paye en cash..."

Elles m'emmmerdent oui, pour "gagner" quoi 6 Euros tous les trois mois, pour "gagner" quoi un bon de réduction de 20 pour cent sur le rayon parfumerie... je ne me parfume pas et chez toi je n'achète que les produits de nettoyage et l'eau en bouteilles, elles m'emmerdent parce que lorsque je fais la caisse et que je constate que Madame Nicole 82 printemps au compteur cherche dans un vieux portemonnaie hors d'âge pendant 3 à quatre minutes le ticket de réduction de dix huit centimes sur l'achat de 3 packs de lessive eh bien ça m'emmerde presque autant que la pauvre caissière ou bien la caissiière pauvre, oui vous nous emmerdez avec vos promotions !

Avec Youssef c'est très différent, Youssef lorsque j'achète mes légumes et qu'il est bien luné il me rajoute un avocat gratis juste avant de me serrer la main et de me regarder bien droit dans les yeux "ych'ten é mis un dpluuus hein... nan nan nan cé nôrmal, cé nôrmal un ti peu d'persil, t'en ve !"

Avec Eric c'est très différent, Eric je le vois trois fois le samedi matin une fois à la débarque je lui achète la baguette fraîche je ne descends même pas de vélo "Don'moi 1 Euro, c'est bon..." en milieu de matinée je reviens discuter 5 minutes avec lui on est branchés radio trottoirs et je repasse juste au moment du remballage je lui achète une tarte ou un Basque aux abricots "Don'moi 10 zeuro... tiens, tu gouteras ça... je les ai faits au beurre salé... tiens"

Avec Virginie c'est très différent, Virginie je dois la pousser un tout petit peu... lorsque j'ai fait un achat assez conséquent du boudin Basque, des côtes dans l'échine et un peu de rillettes d'oies par exemple je lui glisse "je prendrais bien un petit talon de jambon si vous avez pour faire une quiche..." Virginie ne dit rien elle emballe le tout je paye en cash et au moment de me remettre mon paquet elle glisse le talon de jambon en souriant, "Merci Virginie à samedi, bon retour..."

Elles m'emmerdent vos cartes de fidélité !