- Sous-Titre : C'est beaucoup d'argent...

 

 

Voilà deux heures un couple la petite cinquantaine elle très agréable et souriante, lui pragmatique et tout à sa réflexion après une demi heure de visite "je vous en propose 300 000 Euros..." - Nous avons refusé.

C'est la cinquième visite depuis hier sociologiquement parlant c'est assez curieux de faire visiter sa maison. Il ne s'agit pas de faire visiter son "chez soi" au couple de copains qui s'arrêtera au séjour et à la cuisine.

Lundi il y a eu Joséphine soixante quinze ans et belle allure et puis cash avec ça : "c'est non direct, le garage est mal' pratique je tiens à rentrer ma voiture... c'est mal fichu et puis la cuisine est trop grande, je ne cuisine pas ça ne m'intéresse pas !" - Voilà c'est clair.

Hier ce couple de retraités du val de Marne ils souhaitent se rapprocher de leurs enfants, il faisait un temps splendide notre maison était inondée de soleil... ils ont tourné retourné librement dans notre chez nous ce sont assis sur la terrasse elle a ouvert son manteau et puis elle s'est lâchée "elle nous plaît votre maison... mais faut qu'on vende la nôtre... on a pas eu une seule visite encore..."

Le casse-burnes de ce matin avec sa femme et ses trois drôles... et j'te tapote sur le doublage des sous-toits et je rouvre et referme cinq fois la même porte ''m'plaît pas trop ça, tu vois... Y a pas de vide-sanitaire ?????" 

La femme célibataire 45-50 ans souriante et toute timide "où est le Nord ??" qui note tout, qui photographie tout qui re-note tout et surtout qui re-photographie tout "Le Nord c'est où... déjà ?" - "Est-ce que je peux revenir avec mon frère... y s'y connaît lui... le Nord c'est bien par là..."

L'agent immobilier très pro, un mec qui m'a bien plu... il nous a ammenés un couple la trentaine leur petite fille (une teigne, surtout surtou vous ne l'oubliez pas... merci) il a fait visiter la maison sans que nous signons le moindre mandat de vente, et il nous a reppelés ensuite nous expliquant pour quelle raison ça ne l'a pas fait... lui, il peut revenir quand il veut.

Ce mec qui vient de divorcer, qui vient de vendre sa maison, qui vient de visiter, qui vient de nous rappeler "Non désolé, je la prends pas"

http://www.leboncoin.fr/ventes_immobilieres/929132917.htm?ca=2_s

2016 est une année particulière en ce qui nous concerne c'est l'année de la rupture avec le monde du salariat et déjà c'est énôrme, c'est l'anniversaire de notre arrivée en Gironde 'tain, trente ans, et puis nous avons l'intention de quitter cette commune que nous aimons tant... une histoire de rupture de re-démarrage, comme une envie d'autres choses... 2016 sera, peut-être, l'année marquant la fin de "Bleck Attitude".

Bref, nous avons mis notre maison en vente si nous parvenons a en obtenir 320 000 Euros nous partons où, sincèrement je n'en sais rien on a bien quelques pistes mais ce ne sont que de vagues projets, on met en vente sans trop de pression on tâte le terrain, on voit comment ça se passe... nous savons ce que nous sommes près à quitter, tranquillement nous sommes près à en prendre le risque... et il tout à fait possible qu'on reste dans notre maison à nous, c'est beaucoup d'argent.