-  Sous-Titre : Ah ben oui...

 

Dernièrement sur le culturel Blog du Cristophe il y a un magnifique billet traitant de la lecture d'un roman dans le cadre bucolique et champêtre de la campagne Corrèzienne... c'est joli, joli mais impossible en ce qui me concerne.

Je n'achète jamais un journal je le lis dans un troquet éventuellement en terrasse si le temps n'est pas venteux évidemment. A la plage ou bien nous nous baignons et on se promène sur le sable et on s'allonge au soleil mais jamais je n'ouvrirais un livre ça va pas non ! C'est comme dans le tram ou dans le métropolitain il y a toujours du spectacle et puis je n'y passe pas des heures... Lire assis sur son étron ôwc : AU SECOURS.

C'est un peu comme le déjeuner sur l'herbe c'est très joli en peinture, les Messieurs sont élégants les Dames appétissantes il y a comme du romatisme dans l'air c'est indéniable... A vivre c'est tout bonnement insupportable le dos te fait mal dans les 5 minutes le voisin met ses chaussures sur la tranche de pâté, les fourmis envahissent tout, la bouteille se renverse... insupportable. Parle-moi d'une table bien positionnée à l'ombre d'un pin je sors illico tout le matos et là on commence à apprécier un repas.

C'est comme la tringlette oh naturellement ça peut être rigolo dans la voiture ou sous un porche pourquoi pas dans un parking souterrain... question d'envie de feeling, ok, ok OK ! Mais dans un lit à l'hôtel de préférence l'après-midi en semaine alors que les autres sont en train de marner...  Champagne !