Lors d'une délicieuse soirée récente et Champagnisée Alain (celui qui est maqué avec Lucie... Lucie, cette Lucie dont tu ne sais rien Séia...) Alain me propose de l'accompagner faire le tour de l'estuaire à bicyclette... "Pouh, mais c'est que je suis un très mauvais cycliste, on en reparle Alain."

 

Lundi un coup de fil d'Alain : jeudi midi rdv à 14 heures au pied du pont sur la Dordogne a Saint Vincent de Paul, on monte jusqu'à Blaye on y dort et puis la traversée de la Gironde avec le bac et retour à nos pénates depuis le port de Lamarque... ok ? - OK !

 

Alain fait du vélo, c'est son truc il est bien équipé il pratique sans excès mais régulièrement, je suis un mauvais cycliste mon truc à moi c'est la marche... j'appréhende un peu tout d'abord je loue une belle machine, à 14 heures nous sommes parés le départ se fait difficilement en ce qui me concerne, il fait chaud... j'ai du mal à m'adapter.

Alain chute a quelques dizaines de mètres de moi et quasiment à l'arrêt... sans conséquences on repart dix minutes plus tard et dans les mêmes circonstances c'est à dire assis sur son vélo et presque à l'arrêt il chute de nouveau... mais cette fois c'est moi qui le relève le garçon est choqué il tremble met du temps à reprendre sa respiration je m'occupe de lui évidememnt l'aére l'hydrate, ça ne va pas... pourtant nous n'avons pas tapé dedans, il y a moins de deux heures que l'on est partis c'est moi qui souffrais, un peu. J'appelle les pompiers, une heure plus tard il est emmené aux urgences où il passera la nuit... j'apprends plus tard qu'alain manquait beaucoup de sommeil, qu'il se remettait difficilement d'une bronchite... mwouais, bon... mais maintenant tout va bien pour lui.

Bien sûr le temps de prévenir les proches de mettre ses affaires, le vélo en sureté et à l'abri, de prendre un Perrier... qu'est-ce que je fais, je continue !

Image

Pour me remettre de mes émotions je me suis offert la balade en solo... j'ai eu la surprise de m'adapter très vite j'ai cheminé à faible allure je me suis tapé mes 100 petits kilomètres facilement et sans ressentir aucune douleur, l'esprit et le coeur léger j'ai parcouru de superbes paysages avec un point de vue différent... superbe, il n'est pas impossible qu'avant de m'équiper d'un camping-car je m'offre un bon vélo pour repartir, cette fois c'est moi qui emménerai Alain.