Je vais là te parler d'un sujet récurrent sur ce très beau Blog, la baise !

 

Le copain Gilsoub aborde dans un billet assez récent, le cas du joli troquet qui serait en voie de disparition... possible, faudrait creuser, stastistiquifier et ne compte pas sur moi, je n'ai aucun goût pour le chiffre. Le goût, l'expérience je l'ai en dénichage du comptoir généreux, de la terrasse avec fauteuils à accoudoirs ou de la hampe de boeuf avec frites maison ou gratin Dauphinois plusieurs copains me tannent pour que j'écrive MON guide rien qu'à moi, ils sont gentils mes copains mais un tout petit peu naïfs...

Tout comme pour le cinématographe, je n'utilise pas les critiques ou les guides "professionnels", les avis d'utilisateurs ? - non, mais t'as vu les commentaires des utilisateurs sur nos Blogs, sur les sites dédiés où chacun s'octroie le pouvoir de jauger, juger l'action de l'autre... sérieusement, non l'indication d'une bonne table, d'un toubib attentif, d'une plage à fréquenter ou d'un côté de la rue pour habiter ne peut s'écouter sérieusement que par un échange de confiance à minima. Il faut du temps pour ça, de l'écoute... rien ne remplace l'expérience personnelle.

Qu'est-ce que c'est un joli rade pour toi, qu'en attends-tu ?

 - L'offre est énorme, t'as le troquet pour être vu, celui pour casser la dalle vite fait et tout seul, celui pour écouter et voir la vie des autres, celui avec la table du fond ou tu vas pouvoir profiter d'une tranquillité royale, le bar pour aller manger avec les collègues de travail le vendredi midi et là tu te moque du bruit,  le salon de thé où tu es certaine de pas te faire emmerder par les gros lourds sans parler de ceux qui ferment après deux heures du mat', le café le moins cher, il existe l'ettablissement visant la classe sociale, le truc réservé à telle tranche d'âge, celui qui vise plutôt les Dames ou plutôt les comment dire... les Garçons, celui du dimanche matin pour le brunch, moi je veux absolument un bistrot avec comptoir ET tabouret, t'as le bar avec téléviseur, celui où tu peux jouer aux courses, la qualité des toilettes, très important. L'emplacement c'est absolument déterminant je pars du principe que mieux il est placé (dans le sens marketing du terme hein...) et moins c'est intéressant, une évidence ce que le taulier à mis dans l'achat du fond de commerce il aura du mal à te l'offrir dans l'assiette, ce que j'en dis n'est que mon avis seulement, observe les coins de rues commerçantes... des agences bancaires et puis des "chaines" de niveau international, souvent.

Il y aurait moins de bons troquets... je ne fais pas ce constat il y a moins de troquets en général, soit. Du bon rade il y en a énormément, à chacun de choisir le sien puisqu'à mon avis il y en a pour tous les goûts... Et puis il y a les exceptions, les perles ou bien le plantage absolu tout le monde peut se tromper, ne pas être réceptif au moment attendu c'est pour ça qu'il ne me viendrait pas à l'idée de réserver une table pour dans 2 semaines... comment je serai le jeudi midi 12 février ? C'est un peu comme aborder le concept qu'on est tous au top le soir du 31 décembre, youpi.

Bon t'es bien mignon, ta jacquetance là... mais ce midi j'ai faim, un petit tuyau... mouille-toi Ducon, allez !!

 

 

- Les Halles à Rochefort.

- Le bistrot du Marché à Bayonne.

- Les mots bleus à Bordeaux.

- La Serrurerie à Poitiers.

- Le Berry à Pau.

- Los Dos Hermanos à Bordeaux.

- A l'Aise Breizh à Vannes.

- L'opportuniste à Montrouge.

- Brasserie Michard à Limoges

- Tendance Médoc à Bordeaux.

- La belle Auberge à Castagnède.

- L'assiette à Lacanau 

- Le Clap à Argenton sur Creuse.

- Le bistrot du Boucher à Pessac.

- Les Pyrenées à Toulouse.

- Le Clem' à La Roche sur Yon.

- Le Books & Coffee à Bordeaux.

- L'Horloge à Auvillar.

Et puis de mémoire, je peux encore te citer ce "Chez Jean-Mi" sur le marché des Capucins à Bordeaux oh, il en manque des tonnes et des tonnes n'hésite pas à pousser la porte d'un joli troquet, il peut y faire très bon...