Sous-Titre : Pas nous...

 

- Déconne pas, demain, tu manges des crêpes déconne pas... il l'on dit !

 

Les galettes, les crêpes je suis un grand fanatique mon moment préféré pour m'en taper deux ou trois c'est au petit déjeuner avec une noisette de beurre... je me lève un quart d'heure plus tôt dans ces cas là, la pâte a été préparée la veille au soir... un régal avec du café noir, dans les deux dernières semaines j'en ai préparé cinq fois... on aime  les crêpes.

- Attention, demain tu déconnes pas c'est la journée des crêpes !!

Ah ben oui parce qu'ils l'ont dit il y a la journée des crêpes, des secrétaires, du poisson, du fair-play, maigre, des grands-mères, sans cravatte, des femmes, de la gentillesse, de la chanson Française, du sandwitch jambon-beurre, sans télé, de la musique, de la jupe, de la faim dans le monde, sans alcool, du brossage des dents, du Sida, du silence, du traversage entre les clous, sans chauffage, du cunilingus, du Maire, des femmes battues, du cinéma, du commentaire imbécile, des petits n'enfants, de la Pentecôte, etc... 

 

Et puis la vie reprend ses droits... le quotidien, quoi. C'est pour cette raison que j'attends de pied ferme la journée du labeur, pas question de me parler du 1er Mai ou ce n'est rien que des fainéants je te parle là de la journée harassante la journée du labeur sans discontinuer tu vois, et pis dès le lendemain plus rien ! Ce jour je l'attends, tu vois.

 

Bon... la pâte à crêpes tu t'y colles, fissa !!