Trois jours, deux nuits passées sur la côte Basque... trois jours de tumulte, de piétons luttant contre un vent féroce, d'une vision d'un océan rugissant, de ces longues vagues lancées à l'assaut de la grande plage de Biarritz, de cette impossibilité d'échapper aux seaux d'eau dont les nuages nous abreuvent, de cette couleur unique un gris/blanc indéfinissable, aucun horizon tout se confond la pluie le ciel l'océan tout n'est qu'hostilité...

20130206_093022

Et puis le sourire d'Hélène, pas celui de Corine il s'agit bien de Hélène et de son sourire lorsque je lui ai dit après le repas "je ne sais pas si je vais écrire un billet sur notre rencontre d'aujourd'hui et comment je vais te nommer..." Oh ce n'était pas une recontre Blogative, tout simplement un homme, une femme et un espace temps difficile à définir. J'ai passé une délicieuse soirée continue comme ça Hélène, tu es quelqu'un de bien.