- Sous-titre : Peut-être.

 

Ami lecteur tu as remarqué avec quel plaisir tu passes un agréable moment chez le Bleck.

 Une formule agréable et diversifiée, quelques chroniques efficaces et sans ronds de jambes, presque toujours des mots à la suite les uns des autres et un verbe à l'intérieur d'une phrase, parfois un trait d'humour de l'émotion parfois, quelques photographies te sont proposées. De la justesse dans l'analyse et systématiquement plane sur les billets du Bleck le respect et le souci de ton plaisir sans oublier, bien évidemment, un léger recul et une modestie de bon aloi... Un Blog artisan quoi !

Tu es gâté oui tu es gâté, c'est pourquoi je vais tenter d'en faire plus, beaucoup plus pour toi ! Je vais interpeller tes commentateurs rien qu'à toi, sur ton Blog rien qu'à toi.

Je ne te cache pas que le plaisir est partagé, j'ai toujours préféré aller commenter chez toi et me mêler à la conversation surtout lorsque l'on ne me le demande pas... J'ai commencé la Blogation par les commentaires et puis je me suis dit qu'il serait plus juste de m'exposer moi-même j'ai donc ouvert un Blog (Un superbe blog : Bleck Attitude, une formule agréable et diversifiée, quelques chroniques efficaces et sans ronds de jambes, presque toujours des mots à la suite les uns des autres et un verbe à l'intérieur d'une phrase, parfois un trait d'humour de l'émotion parfois, quelques photographies te sont proposées. De la justesse dans l'analyse et systématiquement plane sur les billets du Bleck le respect et le souci de ton plaisir sans oublier, bien évidemment, un léger recul et une modestie de bon aloi... Un Blog artisan quoi !) Toutefois, rien n'est meilleur pour moi que de commenter, commenter ce n'est pas compliqué : on te donne un prétexte et tu fais fonctionner le clavier, simplissime !

Bon, je ne commenterai pas tout le monde... Un exemple chez Pakita je ne commenterai pas sur les plus de cinquante commentaires du Boudoir, pas possible et puis le sujet ne s'y prête pas souvent. Je ne commenterai pas sur le Blog à la Chou pas envie de recevoir un gnon, un coup de pied dans les tibias ou de me faire insulter dans la langue du perfide Albion, chez Jeanne oui, mais soixante douze commentaires... il faut que je m'arrête pour manger de temps à autre... chez Louisianne je l'ai toujours fait avec une extrème délicatesse, bon chez Madame je suis viré c'est dommage, chez le Mac non, je dois le rencontrer en janvier... Chez toi... on verra.

 

Je vais tchacher sur vos Blogs !!