Fin d'été dans cette gare déserte en plein milieu d'après-midi, Bordeaux est écrasé par une chaleur moite même les lézards se planquent... Je suis assis paresseusement quand tout à coup en face, une silhouette me sort de la léthargie, ce type les cheveux en bataille pas possible... deux voies sncf me séparent du grand Jacques il est accompagné de deux jeunes ils discutent calmement jusqu'au moment où Bouggie rouillé hurlement sourd, au bout du quai l'autorail à stoppé... Ils montent à l'intérieur et pfffeeeeet plus de Jacques jusqu'au prochain concert.

La caisse d'une grande surface à Tours voilà sept à huit ans... ce couple là-bas, un bout de temps qu'il me dit quelque chose ce type... Oui, c'est "ti Bob et sa Mimie, Little Bob ça ne te dis rien à toi jeune Blogueur propret sur toi, en ce qui me concerne je suis entré dans une salle de concert en 78 à Caen par désoeuvrement et paf immédiatement, je suis  client Little Bob Story c'était une bande de teigneux, rock british nerveux du pas politiquement correct assuré... Le petit Havrais tourne toujours il s'auto-produit le show biz c'est pas tout à fait le truc les salles sont de plus en plus petites, les fins de mois ont été toujours difficiles mais la voix est extraordinaire et ça me fait plaisir de le croiser très backstage...

Courant deux mille cinq, je sors d'une réunion pro. genre lavage de cerveau, j'erre seul dans la salle des pas perdus de l'aéroport d'Orly l'esprit totalement vide... autour tout le monde me ressemble, des mecs qui attendent des mecs en cols blanc des mecs qui font comme si des mecs accrochés à leur portable des mecs lisant les panneaux directionnels des mecs... tout le monde me ressemble excepté ces deux hommes face à moi ils sont habillés simplement jean/polo et ils poussent un chariot sur lequel repose deux étuis à guitare... juste au moment de les croiser je reconnais celui de gauche Hubert Félix Thiéfaine lui c'est pareil je lui dois quelques heures de fièvre et de folie, des heures incandescentes... la première fois c'était dans la salle des pas perdus de la gare transatlantique de Cherbourg c'était il y a longtemps mais je suis un fidèle, je serai le seize mars à la Médoquine aux cotés de la platine son !!

Voilà, il s'agit de mon top trois... il m'est impossible de les départager, le Thiéfaine, le Bob et le Higelin artistiquement je les aime, radicalement différents sans compter exactement mais il est certain que je les ai vus plus de dix fois sur scène chacun et dans tout type de formations à mon avis de grands bonshommes.

Jamais il ne me viendrait à l'idée d'aller leur demander un autographe, leur dire "j'aime trop ce que vous faites..." pas mon truc, j'ai leurs galettes des souvenirs plein la tête... souvent, très souvent je fredonne "Tête en l'air" "Mathématiques souterraines" ou "Nobody"s born to loose"... 

 

Johnny vient bien après...