- Ecrit et posté depuis une chambre d'hôtel en Albigeois.

Il est à mon côté dans son bleu de travail tout vert et tout en attrapant d'un geste simple mais amplement maîtrisé son ballon de rosé Marcel me déclare d'un ton solennel :

Ma grand-mère disait toujours "la sottise des gens peut se mesurer au poids de leur trousseau de clefs..." c'était quelqu'un ma grand-mère...

A se moment précis, j'attrape dans la poche de mon blouson et jette d'un geste de défi mes clefs sur le comptoir... il y en a un bon quatre cent grammes... et nous rions tous les deux à gorge déployée.

Je connais Marcel depuis des années... Marcel n'est pas fréquentable, la cinquantaine il est appointé au service de nettoyage de la ville. Mais Marcel est toujours puni... c'est une grande gueule le Marcel, l'esprit vif il n'est pas du tout politiquement correct, pas du tout... alors il est puni, c'est lui qui passe le balai dans la zone industrielle des kilomètres de voies à balayer sans croiser âme qui vive seulement des poids lourds qui passent en hurlant... s'en fout, il ne se taira pas !

Marcel est un enfant de la ddass, il a pas eu une vie facile le Marcel là-haut dans le Nord quand il était petiot... "heureusement j'avais la musique, c'est ce qui m'a sauvé, tu vois sans la musique j's'rais plus là... et pis ma grand-mère, c'était quelqu'un ma grand-mère..." Marcel est trompettiste Marcel est un artiste, il a fait le conservatoire, il est trompettiste titulaire dans un grand orchestre classique. Je parie que Gourriot à rencontré Marcel un jour... Bon Marcel aime un peu trop le rosé et pis raconter des conneries et pis matter les filles, Marcel il est pas lisse, lisse tu vois...

J'aime bien Marcel.