30 juillet 2009

Sex, Prozac et R'n'roll...

D'abord il y a ces voitures immatriculées plus au nord avec leur contenu paumé qui te demande "Siouplait, la route de Lacanau" ou la direction des Landes alors qu'ils sont dans le haut Médoc, avec une carte Michelin sur les genoux de la dame devant qui te souris mais que tu devine fatiguée d'entendre les gosses à l'arrière demander depuis 117 fois "quand c'est qu'on arrive, maman..." avec le mari qui conduit mais qui n'ose pas demander, lui, la route... Il est 13 heures trente, 14 heures c'est le plus fort du cagnard ils ont dû... [Lire la suite]
Posté par Bleckattitude à 17:52 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

22 juillet 2009

Je n'aimerais pas être à sa place...

La semaine dernière je devais rencontrer Stéphane (nous l'appelerons Stéphane) Stéphane c'est un bon copain nous nous voyons trois ou quatre fois par an, nous passons à chaque fois un excellent moment de déconne entre mecs... Celà se passe toujours de la même façon, lorsque l'un de nous deux en éprouve le besoin nous nous contactons par téléphone et puis nous nous donnons rendez vous toujours au même endroit (la terrasse d'une fameuse brasserie Bordelaise) ou nous faisons les riches comme nous le disons, alors on boit des cafés,... [Lire la suite]
Posté par Bleckattitude à 23:44 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
20 juillet 2009

L'abricot, le médecin et la boule de glace et le banc public...

Vendredi matin long délai d'attente chez un spécialiste Ophtalmo dans le coeur de Bordeaux, plus de vingt personnes attendent, attendent... le climat est lourd malgré ma cinquantaine bien installée je fais chuter allégrement la moyenne d'âge il faut dire que j'ai mes habitudes dans cet établissement mais tout de même il régne comme un stress pesant, le personnel semble débordé seul le médecin (belle femme élégante et toujours souriante) affiche une attention et une classe remarquable. Habituellement je trouve rapidement quelqu'un... [Lire la suite]
Posté par Bleckattitude à 10:36 - Commentaires [10] - Permalien [#]
07 juillet 2009

Parfois, il me manque...

- Oui c'est vrai, j'aimais son regard profond exprimant un amour sincère et absolument désinteressé. Lorsque je me laissais aller à le caresser, qu'il geignait ou bien lorsque nos yeux s'unissaient je pouvais percevoir comme un message de tranquillité, comme s'il me disait "Arrête donc de t'agiter ! Toutes ces conneries ne sont que futilité..." C'était également un bon compagnon de jeu à ceci prés que quand il en avait plein le dos c'était fini sur le champ, sans appel. Nous sommes propriétaires de notre appartement, la belle... [Lire la suite]
Posté par Bleckattitude à 08:59 - - Commentaires [9] - Permalien [#]