Alors que je travaillais (oui, ça peut m'arriver...) soudain une idée jaillit dans mon petit cerveau encombré... je marque une pose, m'accorde une minute de réflexion... mais oui, mais c'est bien sûr ! ça peut marcher... ça va marcher ! Cette idée est absolument géniale !

Je t'explique : Je vais révolutionner, avec ce nouveau concept, l'idée même de l'amende ! Si le pays veut bien adopter mon système je peux, nous pouvons rebibocher le contrevenant avec la maréchaussée !

Un simple constat, actuellement et depuis longtemps il n'y a pas de police de la route, il suffit de mettre le nez dehors pour s'apercevoir que les priorités ne sont pas respectées, qu'il manque un feu stop à l'arrière d'un nombre incalculable d'automobiles, que les cyclistes roulent sans lumière et sur les trottoirs que les motocyclettes roulent trop vite, que les scooters font trop de bruit et que les piétons traversent lorsqu'ils en ont envie Bref, c'est le boxon... mais on s'en fout peu de contrôles routiers ou inefficaces les radars sont là pour occuper la police et rapporter du pognon.

Par ailleurs, c'est la crise... en tout cas, le petit commerce ne se porte pas bien, des pans entiers de l'économie souffrent, la campagne souffre de désertification... une galère.

J'ai, je crois avoir la solution ! Je propose l' amende/obligation d'achat... JE T'EXPLIQUE !

- Nous allons équiper les gendarmes (dans un premier temps, la police municipale viendra à s'équiper dans un deuxième temps ainsi que la police nationale...) d'une roue de type "roue de la fortune" rebaptisée "roue de l'achat obligatoire" la charge de travail d'une patrouille de gendarmerie ne variera pas.

Prenons un exemple :

- Mademoiselle Tartefine roule dans sa jolie voiture, se décide au dernier moment pour tourner à droite sans mettre de clignotant... heureusement, le gendarme Pilosse veille avec son collègue Courtefigue ils interceptent facilement Mademoiselle Tartefine et au moment de dresser l'amende (70 Euros ) Courtefigue explique les nouvelles applications du code de la route : Certes Mademoiselle Tarefine paiera son amende mais dans le commerce de proximité et pour le produit désigné par la "roue de l'achat obligatoire" !!! Là, Mademoiselle Tartefine retrouve le sourire et d'un geste noble, élégant en non dénué d'adresse elle actionne la roue (sous l'oeil attendri de Courtefigue...) CYCLES ET ACCESSOIRES !!!
Réajustant son képi, le gendarme Pilosse dresse l'amende dûment précisée : - 70 Euros d'achat obligatoire, dans le magasin de cycles et accessoires du choix du contrevenant Tartefine, et situé dans un rayon de 7O kilométres dans un délai maximum d'une semaine.

Certes, Mademoiselle Tartefine aurait préféré s'acquitter de son amende dans un magasin d'articles de bazar mais la roue en a décidé autrement !

As-tu pigé, consciencieux lecteur assidu ou promeneur aléatoire nettotique ?

Ouais... t'as bien noté la démarche pratique, généreuse et facilement applicable de cette nouvelle forme de contrôle routier ! Ainsi nous allons relancer le petit commerce (il sera possible d'acheter obligatoirement dans les hypers mais avec une surcotte de 23 %, simplement parce que j'aime pas les grandes surfaces, d'ailleurs lorsqu'on tombera sur : EPICERIE FINE et SPIRITUEUX le contrevenant profitera d'une décote de 11 % simplement parce que j'aime ça...)

Les commerçants auront la liberté de proposer au contrevenant des facilités d'achat afin de se distinguer de leurs concurrents ainsi nous relancerons l'initiative, le marché et l'emploi...

Oh non, je suis trop ému, j'en ai les larmes aux yeux... Trop génial le Bleck...

Alors, BINGO !