- "... ... ..."

- " J'ai des culottes comme les vôtres... mais de meilleur qualité... quoique, les vôtres ne sont pas mal ! "
- " Euh, des culottes à me vendre ? "

Une minute avant ce bref échange, j'ai dégainé mon APN avec le projet de saisir ce joyau de communication d'entreprise : DSCN1575

- En effet, un panneau bien calligraphié à l'arrière d'un breack DS, indiquant : "Le marchand de culottes est là" d'une part c'est culotté d'autre part ça me fait sourire, c'est fort. Alors, me voyant stopper devant son stand Christophe qui discutait tranquillement à l'abri d'une rôtisserie m'interpelle : - " Le marchand de culotte est là !" logique implacable... sur quoi je lui demande la possibilité de prendre en photo son automobile dans la perspective de l'afficher sur mon modeste Blog.

De là, s'installe une discussion sympathique d'une dizaine de minutes où le Christophe en question me fait l'article, pas fou l'animal, et puis... c'est son taf et il le fait bien le bougre, bon pour cette fois je ne lui achéterai rien mais ces arguments portent il vend des vêtements sur les marchés tout simplement, ok mais il sélectionne ses fournisseurs : des fabrications françaises pas forcément de la frippe tendance mais de l'ultra-qualité avec des prix ajustés ! le pantalon qu'il me propose gentiment par exemple est taillé confortable comme je les aime, alors il me souligne les détails qui comptent : "Votre pantalon est bien coupé mais voyez vous il ne posséde pas de pli d'aisance... le mien oui !" - "Euh... oui, et c'est quoi un pli d'aisance ? " Et là, j'apprends un truc qui va peut être bouleverser mon existence de glandu... Le pli d'aisance permet d'avoir les "joyeuses" confortables !!! Mais nous ne parlons pas que de beaux vêtements Christophe en me donnant son adresse internet m'indique qu'il est dessinateur de BD, et qu'il envisage de faire éditer un album prochainement peut être lorsqu'il aura terminé la construction de sa maison... et puis sa collection de DS.

Bref, une rencontre vraiment sympathique qui ne fait que confirmer tout le bien que je pense des marchés de plein vent (et ce matin, il était de plein vent le marché à Saint Aubin du Médoc !) On y trouve tous les produits alimentaires de la plus belle qualité avec un véritable contact humain, ce marchand de fruits et légumes Bio avec lequel on refait le monde, Alain le Syrien, marchand de pommes avec qui je partage le café régulièrement, le vendeur de morue, le confiseur et tous ceux et celles dont je ne connais pas le nom mais avec qui je partage un sourire ou un salut amical, simplement la vie quoi !