Tout en savourant un plat de Lasagnes, l'autre jour à Toulouse chez "Saveurs Bio" je feuilletais Biocontact et un article m'a interpellé il s'intitulait : Bedzed à Londres un quartier 100% biologique.

Là, il me semble que nous sommes loin du rêve, de l'utopie et du virtuel mais bien dans la réalité et l'intelligence, tout parait possible... Ce quartier est sorti de terre au début de ce siécle avec la volonté farouche de respecter l'environnement, d'offrir des conditions de vie exceptionnelles à ses habitants. Situé à Sutton (sud ouest de Londres) 22 minutes en train du centre de Londres et à 5 mn. à pied de la gare de Sutton.

"Si toute la planéte vivait comme les Anglais, il en faudrait trois (6 pour les état-unis) et si nous vivions tous comme à Bedzed, une seule planète suffirait..."

La répartition des habitants suit cette régle : 1/3 de logements sociaux, 1/3 pour les habitants dits d'utilité publique (personnel médical, enseignants, pompiers..." 1/3 d''accédants à la propriété sans contraintes particuliéres. Les appartement sont naturellement orientés au sud et auto suffisants grâce à l'énergie solaire, ils possédent tous un micro jardin (12 M2) mais également une serre climatisée l'été. Plus de la moitié des matériaux de construction proviennent d'un rayon de moins de 50 KMS, pas d'alu, pas de pvc, pas de bois exotiques mais du chêne non traité. Sur les toits on a planté de la végétation, mieux, toute l'eau de pluie est récupérée une partie de cette eau est teintée en vert et sert pour les WC, le lavage des vêtements, les eaux dites usées sont retraitées dans des bassins de décantation puis recyclée pas une goutte dans les égouts de la ville !

Naturellement les concepteurs du projet ont l'ambition de réduire les déplacements des habitants de ce quartier et de favoriser la bicyclette et la marche a pied, mais des bornes de recharge pour les véhicules électriques équipent le parking à automobiles et bien sùr l'électricité a été produite sur place... dans ce même quartier cohabitent : restaurant, bureaux, boutiques diverses mais aussi équipements socio-culturels, Tout ça à un coùt, en effet, la plus value d'un tel projet en terme de budget de construction est de 20 à 30 pour cent plus cher que des constructions dites "classiques" dans cette même commune mais l'investissement parait rapidement rentable et puis la qualité de vie de ce quartier doit être particulièrement agréable... Messieurs les Anglais, vous avez agi les premiers !